Aller au contenu principal
reseau
express
metropolitain
Foire aux questions

Quel sont les impacts des travaux sur le transport collectif?

À terme, le REM circulera dans le terre-plein central de l’autoroute 10. Comme il s’agit de l’endroit où est située la voie réservée actuelle des autobus, cette dernière devra être délocalisée progressivement.

À partir du début septembre 2018, un petit tronçon de la voie réservée pour les autobus sur l’autoroute 10 en direction ouest (Montréal) sera amputé d’environ 1 km près de l’échangeur des autoroutes 10 et 30. Les autobus se connecteront à la voie réservée un peu plus loin, soit environ à la hauteur du secteur Malo/Leduc.

En 2019, la portion centrale de l’autoroute 10 devra être isolée pour les travaux du REM et les autobus ne pourront plus y circuler. Cette transition se fera par étapes.

De nouvelles bretelles et voies réservées pour les autobus seront construites afin d’assurer une liaison efficace tout au long des travaux pour les usagers du transport collectif, entre les terminus Chevrier et Panama et le pont Champlain. Par exemple, à partir de la mi-septembre 2018, une nouvelle rampe d’accès sera érigée près du tunnel Chevrier (avant sa démolition au printemps-été 2019).

La construction de ces nouveaux accès vise à limiter au maximum les impacts sur le service d’autobus sur la Rive-Sud vers Montréal et au retour, mais il est anticipé qu’un impact se fera sentir au niveau du temps de déplacement à partir de 2019. La planification des nouvelles voies de circulation des autobus se fait en étroite collaboration avec plusieurs partenaires, incluant les organismes de transport et Signature sur le Saint-Laurent.

X