Aller au contenu principal
reseau
express
metropolitain
Foire aux questions

À quoi sont dûs les retards sur la ligne Deux-Montagnes?

Les perturbations de service vécus ces dernières semaines sur la ligne Deux-Montagnes ont différentes causes.

Depuis le 25 juin 2018, les travaux du REM obligent exo à exploiter les trains des lignes Deux-Montagnes et Mascouche en voie simple sur un tronçon de près de 3 km situé entre la gare Montpellier et le tunnel Mont-Royal. Une voie double permet le croisement des trains et facilite la fluidité des opérations ferroviaires.

En raison de la ciculation en voie simple, exo a donc moins de marge de manœuvre en cas d’incident prolongé. Voici un exemple de l’effet domino de la voie simple :

Intervention médicale du 13 juillet 2018

  • 15 h 35 : un client a un malaise à bord du train 939 en direction de Deux-Montagnes.
  • 15 h 37 : le train doit s’arrêter en voie simple. Un inspecteur d’exo débute les manœuvres de RCR et parvient à réanimer la personne.
  • 15 h 38 : le départ du train 941 en direction de Deux-Montagnes est retardé.
  • 15 h 55 : les services d’urgence arrivent sur les lieux.
  • 16 h 15 : les services d’urgence quittent les lieux. Le train 939 peut repartir après avoir été immobilisé 39 minutes.
  • 16 h 50 : le départ du train 945 en direction de Deux-Montagnes est retardé.
  • Les départs des trains 947, 949, 951, 953 et 957 en direction de Deux-Montagnes ont aussi accusé des retards.  Le train 946 (vers la gare Centrale) a été annulé.
  • Entre 15 h et 00 h 30, 15 trains ont quitté la gare Centrale en direction de Deux-Montagnes. Sur ces 15 départs, 8 ont cumulé du retard parce que les moments où ils pouvaient croiser un autre train en voie double ne concordaient plus. Il fallait donc revoir l’ordre de circulation des trains ce jour-là.
  • Certains trains de la ligne Mascouche ont également été touchés.

D’autre part, les voitures en circulation sur la ligne de trains Deux-Montagnes, les MR-90, ont atteint plus de la moitié de leur vie utile et sont fragilisées par leur âge avancé. Une mise à niveau mécanique et électrique des voitures MR-90 a été amorcée. Toutefois, comme l’ensemble du matériel roulant est utilisé au maximum de sa capacité, les équipes ne peuvent retirer du service qu’un nombre limité de voitures à la fois pour effectuer les travaux. De ce fait, des voitures nécessitant des réparations doivent être maintenues en service sur le réseau. Le bris d’équipement constitue une des sources de perturbation du service.

X