Aller au contenu principal
reseau
express
metropolitain
Info-travaux

Construction de la structure aérienne et de la station Pointe-Claire

Activités chantier
Dès l’été 2019 De 6 h 30 à 19 h*, de semaine et de fin de semaine, en fonction de l’avancement des travaux
Montréal (Ouest-de-l'Île)

Nature des travaux

Les fondations de la structure aérienne comprenant les caissons, les colonnes et les chevêtres ont été complétées dans certains secteurs ce qui permet d’entamer la construction du tablier de la structure aérienne du REM à l’aide de poutres de lancement.

Les segments préfabriqués du tablier appelés « voussoirs » seront amenés les uns à la suite des autres pour former le tablier sur lequel circuleront les métros du REM.
Visionner la vidéo.

Calendrier des travaux

  • Été 2019 à été 2020 : Construction de la structure aérienne (installation de poutres voussoirs)
  • Hiver 2019 à hiver 2020 : Construction de la structure aérienne (colonnes)
  • Printemps 2020 : Début de la construction de la station
  • Été 2020 à hiver 2020 : Installation des rails 

*La séquence actuelle établie est sujette à changement sans préavis

Zone des travaux autour de la station Pointe-Claire. Entre le boulevard Saint-Jean et le boulevard Saint-Charles

Impacts et mesures d’atténuation

La circulation routière est permise sous l’équipement puisqu’un ingénieur certifie que les voussoirs sont ancrés de façon sécuritaire. Des fermetures complètes et partielles doivent tout de même être mises en place lors de la livraison, de la levée et de l’assemblage des voussoirs.

Comme pour tout chantier, les travaux génèreront des impacts incluant du bruit, des vibrations, de la poussière, du camionnage fréquent ainsi que des entraves à la circulation. Des mesures d’atténuation seront mises en place pour éviter ou d’atténuer au maximum les impacts sur les riverains et d’assurer la sécurité de tous.

 

Structure aérienne

La structure aérienne du REM dans l’Ouest-de-l’Île permet la construction d’un tracé linéaire permettant de limiter l’emprise du sol ainsi que les impacts de la construction. 

La hauteur d’une colonne varie en fonction de son emplacement sur le tracé, avec un dégagement minimal de 5,3 mètres (norme du ministère des Transports) sous le tablier afin d’assurer le passage des véhicules.

La figure suivante présente une vue de profil de la structure aérienne (à titre indicatif seulement) :

 

Pour toutes questions | 1 833 REM-INFO

Écrivez-nous via le formulaire de la page « Nous joindre ». Vous pouvez également nous appeler en semaine, de 8 h à 17 h.

X