Aller au contenu principal
reseau
express
metropolitain

Centre de Montréal

On trouve un total de 6 stations du REM dans le secteur Centre de Montréal. Ce secteur comprend les territoires de l’arrondissement Saint-Laurent, de l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville, de Ville de Mont-Royal et de l’arrondissement Côte-des-Neiges.

Cliquez sur la section qui vous intéresse: 

 

Stations du secteur

Station Bois-Franc (extérieur). Située dans le secteur Saint-Laurent, la station Bois-Franc se démarque par son emplacement stratégique au centre du réseau du REM. Image à titre indicatif seulement.
Station Bois-Franc (extérieur). Située dans le secteur Saint-Laurent, la station Bois-Franc se démarque par son emplacement stratégique au centre du réseau du REM. Image à titre indicatif seulement.
Station Bois-Franc (intérieur). Située dans le secteur Saint-Laurent, la station Bois-Franc se démarque par son emplacement stratégique au centre du réseau du REM. Image à titre indicatif seulement.
Station Bois-Franc (intérieur). Située dans le secteur Saint-Laurent, la station Bois-Franc se démarque par son emplacement stratégique au centre du réseau du REM. Image à titre indicatif seulement.
Station Du Ruisseau. La station Du Ruisseau est située à la limite des arrondissements Saint-Laurent et Ahuntsic-Cartierville, sur le boulevard Henri-Bourassa Ouest. Image à titre indicatif seulement.
Station Du Ruisseau. La station Du Ruisseau est située à la limite des arrondissements Saint-Laurent et Ahuntsic-Cartierville, sur le boulevard Henri-Bourassa Ouest. Image à titre indicatif seulement.
Station Montpellier. Située dans le secteur Saint-Laurent, entre le boulevard Jules-Poitras et la rue Muir, elle se caractérise par un écran végétal composé d’arbres et d’arbustes pour ainsi favoriser son intégration dans le secteur résidentiel. Image à titre indicatif seulement.
Station Montpellier. Située dans le secteur Saint-Laurent, entre le boulevard Jules-Poitras et la rue Muir, elle se caractérise par un écran végétal composé d’arbres et d’arbustes pour ainsi favoriser son intégration dans le secteur résidentiel. Image à titre indicatif seulement.
Station Côte-de-Liesse. Située dans un quartier industriel de l’arrondissement Saint-Laurent, au nord de l’autoroute 40. Cette nouvelle station permettra également de faciliter la correspondance avec la ligne de train exo Mascouche. Image à titre indicatif seulement.
Station Côte-de-Liesse. Située dans un quartier industriel de l’arrondissement Saint-Laurent, au nord de l’autoroute 40. Cette nouvelle station permettra également de faciliter la correspondance avec la ligne de train exo Mascouche. Image à titre indicatif seulement.
Station Ville-de-Mont-Royal. La station Ville-de-Mont-Royal est une station distinctive du réseau REM dont les tons de couleurs terracotta rappellent l’ancienne gare de train. Image à titre indicatif seulement.
Station Ville-de-Mont-Royal. La station Ville-de-Mont-Royal est une station distinctive du réseau REM dont les tons de couleurs terracotta rappellent l’ancienne gare de train. Image à titre indicatif seulement.
Station Canora. Un premier rendu, à vue aérienne, permet de voir la station Canora et son empreinte au cœur du quartier résidentiel Glenmount dans l’arrondissement Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce. Des arbres et arbustes, ainsi que des plantes grimpantes seront aménagés de part et d’autre de la station afin d’offrir un écran visuel entre la station et les propriétés voisines. Image à titre indicatif seulement.
Station Canora. Un premier rendu, à vue aérienne, permet de voir la station Canora et son empreinte au cœur du quartier résidentiel Glenmount dans l’arrondissement Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce. Des arbres et arbustes, ainsi que des plantes grimpantes seront aménagés de part et d’autre de la station afin d’offrir un écran visuel entre la station et les propriétés voisines. Image à titre indicatif seulement.
1 / 7

Le REM dans le secteur de Canora et Ville-de-Mont-Royal

Travaux

Travaux en cours et à venir 

La construction du REM dans ville de Mont-Royal, ainsi que dans les arrondissements de Côte-des-Neiges¬¬–Notre-Dame-de-Grâce, de Saint-Laurent et d’Ahuntsic-Cartierville ont pris de la hauteur dans les derniers mois avec entre autres la construction des stations et des viaducs ferroviaires Jean-Talon, Cornwall et O’Brien.   

Secteur Canora et Ville de Mont-Royal

L’année 2022 marquera la fin des travaux sur le pont Cornwall et la dalle-parc. Cette dernière sera remise à la Ville de Mont-Royal afin qu’elle puisse entamer la création d’une nouvelle place publique.   

L’aménagement des stations Canora et Ville-de-Mont-Royal se poursuivra tout au long de l’année avec des travaux de finitions intérieurs (peinture, céramique, etc..) ainsi que des travaux d’aménagement paysager. 
 

Secteur Ahuntsic-Cartierville et Saint-Laurent 

Les travaux se poursuivront en 2022 avec le début de la construction du viaduc du boulevard Toupin et la poursuite des travaux du viaduc O’Brien ainsi que du passage multifonctionnel reliant les arrondissements de Saint-Laurent et d’Ahuntsic-Cartierville, à proximité de la station Du Ruisseau.

Enfin, la transformation complète des voies ferroviaires se poursuivra à l’ouest de la station Du Ruisseau avec la pose des clôtures anti-intrusion et l’ensemencement hydraulique des talus en vue du passage du REM. 

Info-travaux

Toutes les entraves
Activités chantier
Été - automne 2022

Construction des futures stations Canora et Ville-de-Mont-Royal

Détails
Activités chantier
Été / automne 2022

Poursuite de la construction de la station Montpellier

Détails

Rencontres publiques

Pour accéder aux comptes-rendus des rencontres passées, consultez notre page Événements.

FAQ

Centre et aéroport

Le REM circule en partie dans des corridors ferroviaires existants. Pour assurer la sécurité sur ce réseau à haute fréquence, il n’y aura plus de passages à niveau : les passages à niveau actuels seront remplacés par élévation/abaissement de la voie routière ou par élévation de la voie ferroviaire (le REM circulera sur une structure surélevée au-dessus de la route). 

En savoir plus

La technologie choisie pour le REM est un métro léger automatisé. Ce type de technologie est moins bruyante que les trains lourds (aucun sifflet d’entrée en gare ni alarme de passage à niveau, freins électriques, etc.).  

Bien que le matériel roulant du REM ait été conçu pour minimiser le bruit, une fois le REM en opération, il est possible que du bruit soit perceptible. 

La construction et l’exploitation du REM sont encadrées par un cadre réglementaire fixé par le gouvernement du Québec. Des modélisations sonores ont été réalisées pour évaluer l’ambiance sonore anticipée du REM en opération et pour déterminer les mesures d’atténuation requises au besoin, c’est-à-dire l’emplacement des murs antibruit permanent le long du tracé.  

Pour réaliser cette modélisation sonore du REM, un grand nombre d’intrants ont été programmés dans le logiciel spécialisé, par exemple :  

  • Le retrait du bruit des trains exo sur la ligne Deux-Montagnes  
  • L’ajout du bruit du REM, en considérant la fréquence et la vitesse, l’élévation de la structure, les courbes du tracé, différents scénarios d’opération, etc.  
  • La prise en compte du bruit ambiant, de la circulation routière, de la topographie des terrains, de la proximité des zones résidentielles, etc.  

Pour l’antenne Deux-Montagnes, les trains seront moins bruyants que les trains de banlieue, mais plus fréquents. Des murs antibruit seront installés sur certains tronçons entre la station Canora et la station Deux-Montagnes.  

Les mesures d’atténuation requises seront mises en place avant la mise en service du REM. 

Carte du réseau
X