Aller au contenu principal
reseau
express
metropolitain
Communiqué

Pour une intégration harmonieuse du REM dans le corridor ferroviaire centenaire Mont-Royal – Canora

Montréal Publié le
  • Des normes strictes comme point de départ, une consultation active et en continue depuis deux ans et une volonté d’intégration harmonieuse
  • Deux comités citoyens mis sur pied pour assurer cette intégration en période de construction et d’opération
  • Ajout d’une passerelle piétonne et cycliste aux avenues Lazard et Jasper
  • Une nouvelle place publique à la station Mont-Royal facilitant l’accès de part et d’autre de la voie

 

Le bureau de projet du Réseau express métropolitain (REM) réitère sa volonté d’assurer une intégration harmonieuse du REM dans le corridor ferroviaire centenaire Mont-Royal – Canora. Comme partout ailleurs sur son réseau, notre équipe travaille depuis plus de deux ans à développer des solutions permettant d’assurer une intégration qui tient compte des caractéristiques propres aux milieux de vie que traversera le REM. Cette intégration dans le tissu urbain de ce secteur est d’autant plus importante qu’il a vu le jour grâce à la construction du chemin de fer sous le Mont-Royal. Ce travail d’intégration tient compte de trois grands axes forts :

  1. Intégration architecturale harmonieuse
  2. Accès sécuritaires, fluides et universels des stations
  3. Respect en tout temps des normes de mise en service en opération prévu à l’entente de gestion et d’intégration et du décret environnemental

 

Une consultation active et en continue depuis deux ans

Pour y arriver, une consultation exhaustive a été requise et le bureau de projet du REM a entrepris les actions suivantes depuis le lancement du projet. La somme de ces activités illustre que la fréquence du REM (+ 500 passages par jour dans le corridor ferroviaire centenaire du tunnel Mont-Royal) a été présentée en toute transparence dès le lancement du projet et répété à chaque occasion depuis plus de deux ans.

  • Présentation de l’offre de service et du nombre de passages du REM (+ de 500) à la population et aux élus – dès le printemps 2016 et répété à chaque présentation;
  • Rencontres avec les représentants de ce secteur – plus d’une vingtaine
  • Participation au bureau d’audience publique en environnement (BAPE) : dépôt d’un mémoire favorable de Ville Mont-Royal du projet
  • Rencontres auprès de la population : deux rencontres d’information, des rencontres chez des résidents et avec des groupes de citoyens habitant à proximité de la voie ferrée
  • Distribution d’information, kiosque d’information extérieur et porte-à-porte avec des experts techniques
  • Mise sur pied d’un comité de bon voisinage (2 séances complétées – 12 septembre et 11 octobre)

De cette démarche collaborative découlent des exemples concrets qui favorisent cette intégration répondant aux besoins du milieu. Ainsi, une passerelle piétonne accessible universellement est ajoutée aux avenues Lazard et Jasper. Également, une nouvelle place publique, couvrant la voie ferrée, verra le jour pour faciliter à la fois l’accès à la station Mont-Royal, ainsi que le passage piéton et cycliste de part et d’autre de la voie.

Une fiche d’information plus complète présentant l’ensemble des mesures prises pour assurer l’intégration du REM a été préparée. Cette fiche illustre aussi nos engagements pour une intégration du REM en opération, et ce en regard de la technologie de métro léger automatisé qui est plus silencieuse que le train actuel.

 

Deux comités citoyens mis sur pied

Le bureau de projet du REM souhaite travailler avec les citoyens à deux niveaux : en établissant un comité de travail pour la phase des travaux et un pour la phase d’exploitation. Il apparaît fondamental de travailler avec les riverains et les citoyens pour discuter de ces deux grands thèmes.

 

Analyse préliminaire du recouvrement de la voie ferrée

Suite à une analyse préliminaire de la demande de recouvrement de la voie ferrée, ce changement majeur au projet de référence est évalué à au moins 300 M$ et un délai additionnel à l’échéancier actuel d’au moins un an. En effet, ce changement entraînerait l’excavation de 2 km de voie ferrée, soit près 90 000 mètres cube de sol et 94 000 mètres cube de roc, une quantité six fois plus importante que pour la construction de la station Édouard-Montpetit qui sera située à 70 mètres sous le Mont-Royal.

Ligne verte.png

À propos du REM

Le Réseau express métropolitain (REM) est un nouveau réseau intégré de transport collectif de 67 km et 26 stations qui vise à relier à la fois le centre-ville de Montréal, des pôles universitaires, la Rive-Sud, l’Ouest-de-l’Île, la Rive-Nord et l’aéroport Montréal-Trudeau par la mise en service d’un train léger entièrement automatisé et électrique. Proposant un service à haute fréquence, le REM sera en service 7 jours sur 7, 20 heures par jour et sera connecté aux trois principales lignes du métro de Montréal.

Fiche d'information : statut de la situation corridor ferroviaire centenaire Mont-Royal - Canora

 

Concernant les normes de mises en service en exploitation :

  • La technologie du REM est un métro léger contrairement au train actuel (mode lourd)
  • Les voitures du REM seront plus courtes, plus modernes et plus silencieuses
  • Le passage du REM sera beaucoup plus fréquent, mais chaque passage sera moins bruyant
  • Certains signaux sonores nuisibles seront éliminés (ex : signal sonore aux passages à niveau)
  • Une analyse de l’ambiance sonore est en cours de production pour donner un portrait juste de la situation projetée

Nos engagements concernant l’intégration du REM en exploitation :

  • Mettre à jour l’analyse sonore en cours présentement
  • Présenter de façon transparente ces résultats aux citoyens et élus
  • Mettre en place un comité de travail sur l’intégration du REM en exploitation avec les résidents
  • Sur la base des résultats, définir lorsque requis des mesures de mitigation permanentes pour assurer l’intégration harmonieuse du REM dans la communauté, et ce avant que le REM soit en opération

Concernant les accès sécuritaires, fluides et universels :

  • Le REM respectera les principes de l’accès universel pour une mobilité intégrée pour tous
  • L’arrivée du REM n’entravera aucunement les accès actuels, et permettra au contraire des accès plus nombreux et fluides de part et d’autre de la voie
  • Le passage piéton aux avenues Lazard et Jasper sera remplacé par une passerelle piétonne accessible universellement
  • L’architecture des stations du REM favorisera la création de petites places publiques permettant de nouveaux accès de part et d’autre de la voie ferrée pour les piétons
  • L’arrivée du REM permettra un passage en tout temps de part et d’autre de la voie sans interruption requise avec le passage des trains

Concernant l’intégration architecturale des stations :

  • Les stations seront parfaitement intégrées dans leurs milieux et la station Mont-Royal sera une des stations signatures du futur réseau
  • L’architecture de cette station s’inspirera d’ailleurs de l’architecture de la gare d’origine avec l’utilisation de terracotta
  • Dans le cadre du projet REM un soucis particulier a été pris en compte pour l’intégration architecturale des stations
  • Une charte architecturale a été développée et un comité aviseur composé d’experts indépendants est en place pour optimiser la vision de chaque station

- 30 -

Pour plus d'information

Jean-Vincent Lacroix
Directeur, Relations médias
514 847-2896

Nous joindre

Facebook

Suivez l’évolution du projet et échangez avec notre équipe.

Facebook
9 décembre 2018

🏗 Nouvel aperçu du chantier à Édouard-Montpetit. La zone d’excavation est bien délimitée, les équipes ont percé les premières couches ...

Lire la suite Facebook
X