Aller au contenu principal
reseau
express
metropolitain
Avancement du projet
Publiée le

Vous avez été nombreux à proposer un nom pour le tunnelier le mois dernier. Nommer cette machine impressionnante est une tradition dans le monde de la construction.

Le tunnelier s’appellera Alice, en référence à Alice Evelyn Wilson (1881-1964). Géologue et paléontologue canadienne, Alice Wilson a mené des études fondamentales pour l’analyse des roches et des fossiles dans les basses terres du Saint-Laurent et la vallée de l’Outaouais. Ses travaux ont conduit à l’élaboration de plusieurs cartes de référence dans ces régions. Son choix était donc tout indiqué pour un tunnelier, dont la mission principale est de creuser la roche!

Au-delà de ses recherches, Alice Wilson a contribué de façon importante aux droits des femmes dans le milieu scientifique. Après ses études universitaires, elle s’est battue pour devenir la première femme géologue employée par la Commission géologique du Canada (CGC) et avoir le droit d’accompagner des hommes sur le terrain.

Nous avons également aimé le clin d’œil au trou de lapin dans Alice aux pays des Merveilles. Une référence qui nous permettra peut-être d’expliquer le fonctionnement d’un tunnelier aux plus jeunes!

Le chantier s’active au Technoparc

Avec l’arrivée des pièces, « Alice » entre en phase d’assemblage et devrait commencer à prendre forme progressivement en début d'année. Des tests nécessiteront alors plusieurs semaines afin de débuter les forages dans les prochains mois.

En parallèle, les équipes continuent de préparer la tranchée et le puits de départ du tunnelier. Le tunnelier débutera à 12 mètres (40 pieds) de profondeur et se rendra jusqu’à 35 mètres (115 pieds) sous les pistes de l’aéroport.

Le chantier Technoparc vu de drone en octobre 2019

Plus de 1400 noms proposés pour le tunnelier

Vous avez été très nombreux à proposer vos idées! Puisque le tunnel reliera le Technoparc à l’aéroport, d’autres noms scientifiques ont également retenu l’attention du comité de sélection.

Quelques exemples : Amelia Earheart (première femme à traverser l’Atlantique en avion), Élisa Deroche (première femme à obtenir un brevet de pilote), Julie Payette (ancienne astronaute en chef de l’Agence spatiale canadienne), Marguerite Bourgeoys (première enseignante de Montréal) ou Michèle Thibodeau-Deguire (première femme ingénieure-conseil au Québec).

Plusieurs propositions nous ont également fait sourire. Voici nos cinq mentions spéciales!

  • Dans la catégorie effet viral : Tunnel McTunnelface, en référence à Boaty McBoatface
  • Dans la catégorie jeu de mot : REMonde ou YULiette
  • Dans la catégorie dessin animé : Dora l’excavatrice
  • Dans la catégorie déclaration d’amour : Sabrina, « la plus belle femme du monde » nous écrit Mathieu
  • Dans la catégorie miracle : Lalleluia, « enfin un lien direct avec l’aéroport! »


Les aventures d'Alice en bande dessinée. En collaboration avec @ponto_mtl
(Cliquez sur l'image pour agrandir)

Carte du réseau

Actualités similaires

X