Aller au contenu principal
reseau
express
metropolitain

5 éléments à retenir sur les voitures du REM

Avancement du projet
Publiée le

1- Caractéristiques de la voiture

Les premières voitures sont arrivées en octobre dernier et vous avez eu la chance de les découvrir aujourd’hui. Vous avez pu voir les quatre premières voitures d’une flotte qui ultimement, sera composée de 212 voitures. C’est ainsi dire que vous verrez plusieurs autres voitures arrivées dans le grand Montréal dans les prochains mois !

Le REM est un métro léger automatisé composé de voitures de type Alstom Metropolis. Ce modèle a fait ses preuves avec plus de 5 000 voitures en circulation tous les jours à travers le monde dans des grandes villes comme Paris, Shanghai, São Paulo, Dubaï ou Sydney. Ce modèle est fiable et éprouvé. Pour Montréal, vous pourrez découvrir ci-bas comment la voiture a été adaptée, non seulement au niveau du design, mais aussi pour performer en tout temps malgré la rudesse de l’hiver québécois. En effet, la conception et l’exploitation sont spécifiquement adaptées pour opérer dans des conditions hivernales.

En opération, pour chaque départ, une rame de 4 voitures sera utilisée aux heures de pointe et de 2 voitures hors pointe pour économiser l’énergie.

 

Voici quelques faits à connaitre : 

  • Longueur : 76,20 m (250’) aux heures de pointe
  • Largeur : 2,94 m (9’8’’) soit 17% plus larges que les voitures Azur
  • Hauteur : 3,90 m (12’10’’) hors pantographe
  • Poids maximal : 232 tonnes
  • Capacité théorique : 600 personnes par rame de 4 voitures
  • Capacité maximale : 780 personnes par rame de 4 voitures
  • Sièges : 128
  • La vitesse moyenne en mouvement sera de 51 km/h 

Pour votre confort à bord des voitures, celles-ci seront climatisées en été et chauffées en hiver. De plus, vous pourrez écouter vos séries préférées à bord, étant donné qu’un réseau Wifi y sera accessible. 
L’alimentation du réseau se fera par caténaire en 1 500 V et les moteurs consommeront plus de 300 kilowatts-heures. Ce mode de transport électrique n’émettra aucun gaz à effet de serre (GES) et permettra de réduire 680 000 tonnes de GES sur 25 ans d’exploitation.

Dévoilement de la première voiture du REM à Brossard le 16 novembre 2020
Dévoilement de la première voiture du REM à Brossard le 16 novembre 2020
Dans les prochaines semaines, vous pourrez voir les premières voitures circuler sur un tronçon de 3,5 km entre la station Brossard et le boulevard Milan, à proximité de la station Panama
Dans les prochaines semaines, vous pourrez voir les premières voitures circuler sur un tronçon de 3,5 km entre la station Brossard et le boulevard Milan, à proximité de la station Panama
De gauche à droite : Doreen Assad, Chantal Rouleau, Denis Martin, Sylvie Parent, Macky Tall, Valérie Plante, Charles Émond, Harout Chitilian, Jean-Marc Arbaud
De gauche à droite : Doreen Assad, Chantal Rouleau, Denis Martin, Sylvie Parent, Macky Tall, Valérie Plante, Charles Émond, Harout Chitilian, Jean-Marc Arbaud
Les couleurs ont été choisies pour jouer sur les contrastes et rendre des éléments facilement identifiables pour les personnes présentant des difficultés visuelles.
Les couleurs ont été choisies pour jouer sur les contrastes et rendre des éléments facilement identifiables pour les personnes présentant des difficultés visuelles.
Par exemple la délimitation des portes (vert foncé) ou les barres d’appui (jaune fluo).
Par exemple la délimitation des portes (vert foncé) ou les barres d’appui (jaune fluo).
1 / 5

De gauche à droite, à l'avant : Sylvie Parent, Mairesse de Longueuil, Valérie Plante, Mairesse de Montréal, Chantal Rouleau, Ministre déléguée aux Transports et Ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal, Doreen Assad, Mairesse de Brossard / À l'arrière : Macky Tall, Chef des actifs réels et des placements privés et Président et chef de la direction, CDPQ Infra, Harout Chitilian, Directeur exécutif, Affaires corporatives et développement, Charles Émond, Président et chef de la direction CDPQ, Jean-Marc Arbaud, Directeur général CDPQ Infra, Denis Martin, Maire de Deux-Montagnes

 

 

2- Des voitures conçues et testées pour l’hiver

La voiture de Montréal a été spécifiquement adaptée pour le climat de Montréal, c’est-à-dire des étés chauds et humides et des hivers très froids. 

 

Voici différentes caractéristiques de la voiture conçues à cet égard :

  • Seuils de porte et des planchers chauffants;
  • Coupleurs automatiques chauffés en extrémité;
  • Équipement de protection contre la glace;
  • Pare-brise chauffant;
  • Grattoir à glace sur les pantographes, etc.

De plus, dans les prochaines semaines, vous pourrez voir les premières voitures circuler sur un tronçon de 3,5 km entre la station Brossard et le boulevard Milan, à proximité de la station Panama. Ce tronçon qu’on nomme « segment représentatif », car il reproduit l’ensemble des composantes du système qui se trouveront sur le 67 km du REM, permettra de tester les différents éléments du réseau. Durant une période de 13 mois, tout le système sera donc testé, que ce soit les stations, les portes palières aux stations, le fonctionnement des rails et caténaires, le système automatisé, etc. 

Finalement, la voiture sera aussi mise à l’épreuve lors de tests statiques sur les métros, les équipements et leurs fonctions dans l’une des meilleures chambres climatiques au monde à Vienne. Lors de ces tests, la voiture sera confrontée à des changements importants de température et aussi à des températures extrêmement froides. 

 

3- Accessibles pour tous

C’est une spécificité du REM : les 26 stations seront accessibles universellement et équipées d’ascenseurs. Les voitures ont donc été conçues pour répondre à des exigences spécifiques en matière d’accessibilité. 

Une maquette virtuelle et une maquette aux dimensions réelles ont été reproduites à Montréal et testées avec plusieurs personnes à mobilité réduite afin de s’assurer que le tout soit conforme avant la fabrication. Huit espaces dans une rame de quatre voitures seront réservés pour les gens à mobilité réduite ou disponibles pour les poussettes, les bagages ou les vélos. Enfin, les couleurs ont été choisies pour jouer sur les contrastes et rendre des éléments facilement identifiables pour les personnes présentant des difficultés visuelles, par exemple la délimitation des portes (vert foncé) ou les barres d’appui (jaune fluo).
 

Destination REM | Un accès pour tous

4- Un design inspiré de Montréal

Le design est aussi particulièrement intéressant, alors qu’il a été inspiré par la Ville de Montréal et ses symboles forts (le Mont-Royal et le fleuve Saint-Laurent) ainsi que par son histoire (Expo 67). Lors d’une consultation en 2018, le public a pu voter pour son design favori. C’est finalement le modèle Saint-Laurent qui s'est illustré (42%), devant l’Expo (29,5%) et le Mont-Royal (28,5%). Parmi les commentaires qui reviennent le plus souvent, les gens ont préféré ce design plus épuré et intemporel, ainsi que ses phares caractéristiques inspirés des haubans du nouveau pont Samuel-De Champlain.

L’équipe a également cherché à dessiner l’une des plus importantes baies vitrées avant pour un métro léger en s’assurant que même de jeunes enfants puissent bénéficier du paysage, sachant que le REM circulera majoritairement à l’extérieur. 
 

5- Un système automatisé offrant une vue exceptionnelle sur le Grand Montréal

Finalement, dernière particularité à retenir, le REM sera entièrement automatisé, c’est-à-dire sans conducteur à bord et piloté depuis un centre de contrôle. Cette technologie est très répandue aujourd’hui et présente les taux de fiabilité les plus élevés dans le monde. Le REM bénéficiera à cet égard de la technologie la plus avancée en termes d’automatisation, soit le système GoA4. 

De plus, l’automatisation est aussi un avantage en termes de fréquence, car à ce jour, la fréquence en heure de pointe prévue est aux 2 min 30 et aux 5 minutes hors des heures de pointe sur le tronçon central. Il sera possible  au besoin d’ajuster la fréquence pour desservir un plus grand nombre d’usagers à différents moments particuliers. Par exemple, si les Canadiens gagnent la coupe Stanley, nous pourrons augmenter la fréquence pour accueillir un nombre plus important de passagers. 

Finalement, étant donné qu’il n’y aura pas de conducteur à bord, vous pourrez vous installer à l’avant ou à l’arrière du métro, et bénéficier d’une des plus larges baies vitrées avant pour un métro léger. À partir de la structure aérienne, vous pourrez ainsi survoler le trafic tout en profitant de plusieurs points de vue remarquables sur la métropole.  Pour identifier les plus beaux points de vue qui seront offerts à bord du REM, consultez notre actualité à ce sujet.

Carte du réseau

Actualités similaires

Avancement du projet

COVID-19 et sécurité du tunnel Mont-Royal : ce qu’il faut savoir sur l’échéancier actualisé du REM face aux événements exceptionnels de 2020

11 novembre 2020
Avancement du projet

À quoi ressembleront les stations aériennes du REM? Découvrez-le à travers une vidéo 3D de la future station Fairview-Pointe-Claire

29 octobre 2020
X